Publié par Laisser un commentaire

Ce que le confinement a changé pour Le Jeu du Vivant.

Durant le confinement, chacun d’entre nous a pu constater et découvrir, grâce à des reportages, des articles, des documentaires, comment des changements très rapides se sont produits dans les différents milieux naturels laissés « en jachère » par le confinement.

La transparence des eaux de la lagune de Venise et le retour de nombreux poissons, la présence des dauphins dans les ports corses, l’Everest visible de Katmandou, les jardins du Petit Trianon qui se réveillent et font apparaitre une petite plante, la silène,  vieille de 300 ans et tout simplement la couleur du ciel comme nous ne l’avions jamais vu au dessus de nos têtes, d’un bleu intense …

Nous avons été particulièrement frappés par la rapidité de ces changements et, en nous, est né un espoir. Nous pensions que la pollution était irréversible, que cela prendrait des dizaines d’années pour nettoyer nos océans, nos rivières, nos terres et notre ciel. Cette crainte nous paralysait, nous décourageait et nous laissait dans une forme de laisser-faire résigné.

Mais une fois encore, la nature nous a montré l’exemple et donné une leçon de vitalité, de force et de résilience –  ce fameux mot à la mode – qui traduit bien l’incroyable capacité de réparation et de développement dont elle est pourvue.  

Avec cette intuition profonde que la Vie est notre moteur et notre chemin, nous avons créé le Jeu du Vivant pour réveiller en nous, cette vitalité et cette force, mais aussi cette douceur, cette intelligence, cette beauté qui nous relient profondément à la Nature.

Ce que le confinement a changé pour le Jeu du Vivant ? Un besoin encore plus impérieux d’écouter la Nature. L’observer, c’est nous regarder par le prisme de la simplicité, du pragmatisme, de l’expérience, avec humilité, et sans a priori. L’imiter, c’est apprendre. Lui faire confiance, c’est retrouver notre juste place.

Alors plus que jamais, laissons-nous inspirer !

 

Publié par Laisser un commentaire

Un grand Merci à Corinne Maire de Co-effisens !

Corinne Maire est notre soutien de la première heure et il était temps de la remercier pour son enthousiasme et sa générosité.

Son cabinet conseil Co-effisens est spécialisé en intelligence collective et collaborative, Corinne utilise des méthodes pédagogiques originales, innovantes et décalées, pour faciliter les interactions au sein d’une équipe. Passionnée par le  Biomimétisme et la nature elle utilise de nombreux outils différents en lien avec le monde du vivant. 

C’est sous son impulsion que nous nous sommes lancées dans l’auto-édition de notre jeu qui est devenu l’un de ces  outils d’animation privilégié.
En témoigne cet article dans le magazine de la Loire qui présente son travail d’animation de groupe grâce au biomimétisme.

Corinne Maire présente une carte du Jeu du Vivant dans un atelier d'intelligence collective

BRAVO ET MERCI !

Publié par Laisser un commentaire

Encore une magnifique édition de Biomim’expo !

Un salon superbe, des rencontres enrichissantes, des conférenciers passionnants.
Nous étions ravies de participer encore une fois à ce salon extraordinaire qui fête la Nature.

Stand Biomim'expo 2019 Le jeu du Vivant

Merci aux organisateurs pour cette belle édition durant laquelle Le Jeu du Vivant a  attiré l’attention de nombreux professionnels du bio-mimétisme : des chercheurs, des professeurs, des innovateurs.

Merci pour votre confiance !

Publié par Laisser un commentaire

Le Jeu du Vivant comme outils d’aide à la création et support pédagogique.

Nous sommes ravies de partager l’expérience pédagogique de Benoit Boldron, Responsable Habitat et Maître de conférence à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès avec ses étudiants du parcours APTER, du Master 2 « Urbanisme et aménagement ».

Pendant une journée, les étudiants ont planché sur deux ateliers : l’un consistait à s’inspirer du vivant pour imaginer des solutions de mobilité et de lien à l’échelle d’un quartier et l’autre à imaginer une Métropole enrichie en biodiversité par apport des territoires périphériques.

Quel beau programme !

La difficulté pour les étudiants consistait à s’affranchir des règles de méthodologies classiques pour résoudre ce type de problématique et à utiliser le Jeu du Vivant comme support de créativité et de réflexion. Le défi était lancé !

Source : Benoit Boldron Université Toulouse Jean Jaurès
Source : Benoit Boldron Université Toulouse Jean Jaurès
Source : Benoit Boldron Université Toulouse Jean Jaurès
Source : Benoit Boldron Université Toulouse Jean Jaurès

Au final, les ateliers ont tenu toutes leurs promesses et ont permis aux étudiants de « mieux percevoir ainsi l’éloignement de l’Homme de la nature » comme en témoigne Benoit Boldron : https://www.linkedin.com/pulse/urbanisme-les-étudiants-sortent-du-cadre-grâce-au-benoit-boldron/.

Merci pour ce beau retour d’expérience qui sème les graines de notre reconnexion au Vivant !

Crédit photos : Benoit Boldron Université Toulouse Jean Jaurès

Publié par Laisser un commentaire

Lancement du jeu à Biomim’expo

Nous étions présentes au grand rassemblement annuel du biomimétisme.
Merci à vous tous, visiteurs venus découvrir le jeu sur notre stand.
Merci également au CEEBIOS qui nous a accueillies à la Cité des sciences et de L’industrie.

Votre retour enthousiaste nous a fait chaud au coeur et nous donne des ailes pour continuer !

Publié par Laisser un commentaire

Le Jeu du Vivant à Biomim’expo le 23 Octobre

Retrouvez-nous le 23 Octobre à la Cité des sciences et de l’industrie pour le lancement du Jeu du Vivant !
Bimomim’expo est le grand rassemblement du biomimétisme et des innovations bioinspirées. Venez découvrir et jouer avec nos cartes. Rendez-vous sur le stand S1-Est.

Plus d’informations sur Biomim’expo ici