Publié par Laisser un commentaire

Ce que le confinement a changé pour Le Jeu du Vivant.

Durant le confinement, chacun d’entre nous a pu constater et découvrir, grâce à des reportages, des articles, des documentaires, comment des changements très rapides se sont produits dans les différents milieux naturels laissés « en jachère » par le confinement.

La transparence des eaux de la lagune de Venise et le retour de nombreux poissons, la présence des dauphins dans les ports corses, l’Everest visible de Katmandou, les jardins du Petit Trianon qui se réveillent et font apparaitre une petite plante, la silène,  vieille de 300 ans et tout simplement la couleur du ciel comme nous ne l’avions jamais vu au dessus de nos têtes, d’un bleu intense …

Nous avons été particulièrement frappés par la rapidité de ces changements et, en nous, est né un espoir. Nous pensions que la pollution était irréversible, que cela prendrait des dizaines d’années pour nettoyer nos océans, nos rivières, nos terres et notre ciel. Cette crainte nous paralysait, nous décourageait et nous laissait dans une forme de laisser-faire résigné.

Mais une fois encore, la nature nous a montré l’exemple et donné une leçon de vitalité, de force et de résilience –  ce fameux mot à la mode – qui traduit bien l’incroyable capacité de réparation et de développement dont elle est pourvue.  

Avec cette intuition profonde que la Vie est notre moteur et notre chemin, nous avons créé le Jeu du Vivant pour réveiller en nous, cette vitalité et cette force, mais aussi cette douceur, cette intelligence, cette beauté qui nous relient profondément à la Nature.

Ce que le confinement a changé pour le Jeu du Vivant ? Un besoin encore plus impérieux d’écouter la Nature. L’observer, c’est nous regarder par le prisme de la simplicité, du pragmatisme, de l’expérience, avec humilité, et sans a priori. L’imiter, c’est apprendre. Lui faire confiance, c’est retrouver notre juste place.

Alors plus que jamais, laissons-nous inspirer !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *